Soutien à la création – Projets d’auteurs

Accompagnement de projets

 

Dans le cadre de son vœu de soutien à la création artistique, l’association 9-33 propose l’accompagnement des auteurs de bande dessinée ayant un projet de résidence à l’étranger. Nous portons leurs projets, auprès des institutions, afin d’obtenir les bourses nécessaires à leur réalisation.

 

Ils en ont bénéficié

 

    • En 2011, l’auteure Johanna Schipper a profité de cet accompagnement dans le cadre de sa résidence dans la région nord Québec, au Nunaviq. Une exposition de son travail mené avec les habitants de cette région a vu le jour et a été présentée lors du festival de bande dessinée Regard 9 de 2012 et au salon du livre de Montréal (en partenariat avec l’ambassade de France au Canada).
    • En 2012, l’auteur David Prudhomme, dans le cadre du trentième anniversaire du jumelage Bordeaux/Fukuoka, a bénéficié de quinze jours de résidence au Japon pour suivre le tournoi de Sumotori du Kyushu-Basho. Une exposition de son travail sur la ville de Bordeaux a été présentée au public japonais de Fukuoka (en partenariat avec l’Institut Français du Kyushu et la ville de Fukuoka) et son travail réalisé sur les sumos est devenu une grande exposition, de plus de 200 dessins présentés au festival Regard 9 de 2013.
  • En 2014, l’auteur Alfred, a pu partir en Italie sur trois terrains : Naples, Venise et la région des Cinq Terres. Ce travail a fait l’objet d’une exposition « Italiques » lors du festival de bande dessinée Regard 9 de 2014 a fait l’objet d’un livre publié par les éditions Delcourt en octobre 2014.

 

Ces différentes expositions sont présentées dans notre catalogue, disponible sur demande : contactez-nous.

Leurs témoignages

  • Johanna Schipper,
    au Québec

    060 Le projet les Contes du Jour Nouveau est né d’un rêve récurrent que je faisais étant petite, où je me voyais survoler des paysages en direction du Grand Nord. C’est à l’occasion d’un voyage à Gatineau, au Québec, en 2008 que le projet a pris forme et que je l’ai soumis à l’association 9-33, ainsi qu’aux partenaires de la Région Aquitaine. Le projet mêlait le récit de rêves nocturnes (les miens et ceux des gens croisés sur ma route) et la découverte de la culture des peuples circumpolaires. J’ai fais divers voyages au Québec, dont un, en 2011, dans le Grand Nord du Québec, une région appelée Nunavik. Cela a donné lieu à la création d’un premier blog et 2 expositions à Bordeaux et à Montréal, puis le projet s’est ramifié en plusieurs projets sur lesquels je travaille toujours.

  • David Prudhomme,
    à Fukuoka

    Fukuoka 00001 (1187)Dans le cadre du jumelage Bordeaux-Fukuoka, l'association 9-33 propose à Vincent Lefrançois et moi un échange entre nos deux villes d'adoption avec exposition à la clé. Mon voyage en novembre 2012 coïncide avec le tournoi du Kyushu Basho qui conclue, à Fukuoka, la saison des tournois de sumos. OK j'en ferai des croquis qu'on exposera à Saint Rémi lors de Regard 9. Je suis accompagné d'Eric Audebert. Au retour, la formule de Regard 9 évolue. Il y aura un seul auteur exposé dans les 600m2 de Saint-Remi.
    Les croquis ramenés s'avèrent trop maigres pour habiter le lieu, il faut multiplier les dessins et l'exploration graphique autour de ce moment suspendu commence. Il s'agit de décomposer en séquences et grappes d'images les chocs lourds, surpuissants, chorégraphiés que sont les combats de sumo. Jeux graphiques autour des masses, de la pesanteur, scénographie de l'espace pour répondre au lieu. L'équipe de 9-33 et ses bénévoles déploieront une superbe énergie pour réussir ce baptême du feu. Merci à vous.

  • Alfred ,
    en Italie

    Alfred Venise                   Au moment où Eric me propose la carte blanche 2014, je suis encore en train de réaliser mon album Come Prima et je sais déjà que ce livre ne me permettra évidemment pas de faire le tour des aspects de l'Italie qui me tiennent à coeur.

    Cette invitation arrive également tandis que je suis en train de me questionner sur des envies de supports, de techniques et de formats  différents de ceux qu'impose parfois la réalisation d'un livre. Envie de raconter différemment avec des images aussi.
    C'est donc assez naturellement que l'évidence pour moi de prolonger un travail sur l'Italie s'impose.
    La configuration de l'espace St Rémi lui même et la liberté total laissée par 9-33 m'auront poussé à aller sur des terrains que je n'explore pas habituellement. A me poser de nouvelles questions sur ma pratique du dessin et/ou de la narration.
    Je ressens déjà, aujourd'hui, les retombées de ces explorations dans mes livres à venir.